Les caractéristiques d’une entreprise familiale

AccueilLes articlesdomiciliation-entrepriseLes caractéristiques d’une entreprise familiale
  • Les caractéristiques d’une entreprise familiale

Variété des services
Prix effectués
Qualité de l’accueil
Réactivité
Numéro d'Agrément

Description de Les caractéristiques d’une entreprise familiale

Projetez-vous de créer une entreprise qui va impliquer aussi bien votre conjoint(e) que vos enfants adultes ? Créez une entreprise familiale, mais auparavant, apprenez tout ce qu’il faut savoir sur ce type d’entreprise. 

Ce qu’est une entreprise familiale

Même si elles ne sont plus aussi nombreuses, les entreprises familiales constituent quand même plus de la moitié des entreprises françaises actuelles. On qualifie une enseigne d’entreprise familiale quand son capital est majoritairement détenu par les membres d’une même famille. Elle en est aussi une lorsque 2 au moins de ses administrateurs font partie d’une même famille. De manière générale, ce sont le père, la mère et les enfants qui y travaillent ensemble, ce dans une perspective de succession. Il leur appartient donc de décider de la stratégie du développement et de tout ce qui concerne la succession de l’entreprise familiale. Les projets qui en sont à l’origine sont, en gros, élaborés pour durer sur le moyen ou long terme. C’est la raison pour laquelle, l’entreprise familiale est souvent flexible, se base sur des relations familiales durables et prend en compte le facteur humain de l’entrepreneuriat.

Par ailleurs, il n’existe pas de taille spécifique d’entreprise familiale. Il peut tout aussi bien s’agir d’une TPE, PME ou d’une société de plus grande envergure comme les multinationales, etc. Quoi qu’il en soit, lors de sa création, il faut toujours lui attribuer une adresse de siège social bien défini. À l’instar de la création des autres entreprises, on peut le faire chez soi, dans un local commercial, chez un incubateur ou via une société de domiciliation en ligne. Si vous choisissez cette dernière option, COMPARADOM est un comparateur de sociétés de domiciliation en ligne. Faites appel à ses services pour trouver une adresse prestigieuse dans un centre d’affaires de votre choix.

Les statuts juridiques adaptés à une entreprise familiale

Comme pour les autres entreprises, l’entreprise familiale peut aussi choisir entre les différents statuts juridiques existants. Si la plupart choisit la SAS, d’autres misent sur la SARL familiale pour développer les leurs. Dans tous les cas, il faut comprendre le fonctionnement de chacun d’eux avant d’opter pour ou non.

  • Pour une SA

Pour constituer sa SA familiale, il faut que deux au moins de ses associés soient de la même famille. Ce nombre est de 7 si l’entreprise projette de mener des actions admises en bourse. Son capital social doit aussi de 37 000 euros minimum et elle doit disposer d’un conseil d’administration. Composé de 3 à 18 membres actionnaires, celui-ci désigne le président. Sa responsabilité civile et pénale se base sur ses apports, de même pour ses autres dirigeants si besoin est. Quant à son régime social, le président du conseil d’administration de la SA familiale est considéré comme un salarié et l’entreprise est soumise à l’IS ou l’impôt sur les sociétés. Il lui est toutefois possible de choisir l’IR.

  • Pour une SAS

Si choisissant la forme juridique SAS, l’entreprise familiale n’a pas le droit d’exercer une activité juridique, judiciaire ou relative à la santé. Elle doit compter au moins un associé et sa responsabilité pénale et civile se limite à son apport. Son régime social et d’imposition est le même que celui de la SA. Elle s’en différencie seulement par le montant libre de son capital social, suivant ses besoins et sa taille.

  • Pour une SARL de famille

Pour créer une SARL de famille, il faut que les membres de l’entreprise aient un lien de parenté direct entre eux. Cela veut dire des grands-parents, parents et enfants associés pour créer la société et démarrer l’activité choisie. Autre que ce lien direct par affiliation, une personne étrangère à la famille peut aussi mettre en place une SARL familiale, grâce au mariage ou au PACS. Quant au régime fiscal, la SARL de famille peut choisir l’IS ou l’IR même si elle réalise plus de 33, 33 % de taux de profits. Les déficits peuvent en outre être déduits du patrimoine de chaque associé.

Ce qu’il faut faire pour créer une entreprise familiale

Pour créer votre entreprise familiale, vous devez passer par plusieurs étapes dont :

  • lui trouver un objet social, une idée de création,
  • réaliser l’étude de marché,
  • financer votre projet,
  • rédiger son business plan,
  • choisir son statut juridique,
  • rédiger ses statuts,
  • remplir son formulaire d’immatriculation,
  • publier une annonce légale de sa création dans un JAL,
  • déposer son dossier de création auprès du CFE.

L’Adresse de Les caractéristiques d’une entreprise familiale