La domiciliation des start-ups

AccueilLes articlesdomiciliation-entrepriseLa domiciliation des start-ups
  • La domiciliation des start-ups

Variété des services
Prix effectués
Qualité de l’accueil
Réactivité
Numéro d'Agrément

Description de La domiciliation des start-ups

À l’exemple des autres entreprises, une start-up doit aussi domicilier son siège social et faire en sorte que celui-ci soit suffisamment pertinent et attirant pour susciter la confiance des investisseurs. C’est pourquoi elle doit bien choisir en amont sa domiciliation et opter pour celle qui répond le mieux à ses besoins.

Ce qu’on appelle une start-up

Qu’est-ce d’abord une start-up ? Il ne s’agit ni plus ni moins que d’une entreprise naissante et innovante qui dispose de grands potentiels de développement. C’est la raison pour laquelle son lancement et son développement nécessitent généralement un certain montant d’investissement. En effet, une start-up répond dans la majorité des cas à des besoins précis de ses potentiels clients. Elle doit pour cela disposer d’une grande flexibilité et adaptabilité tant dans l’élaboration de business model que dans son fonctionnement. Il en est de même pour la gestion de son équipe de collaborateurs.

Les divers types de domiciliation existants pour une start-up

Au moment de sa création, une start-up doit ainsi déterminer son siège social pour pouvoir être immatriculée. Le choix de cette domiciliation détermine en effet sa crédibilité et sa notoriété auprès des tiers, la raison pour laquelle, il importe de bien l’étudier en amont. Plusieurs choix s’offrent pour cela.

  • Au domicile de son représentant légal

Une start-up peut domicilier son siège social chez l’adresse personnelle ou l’habitation de l’un de ses dirigeants. C’est le choix le plus fréquent, car pratique et rapide à mettre en œuvre. Sa réalisation dépend toutefois du contrat de bail si c’est un locataire et non propriétaire. En effet, le document peut contenir des clauses de non-usage de l’habitation à une quelconque activité commerciale. Il peut tout aussi bien préciser celles dont l’exercice y est autorisé ou non, ou permettre uniquement la domiciliation de la start-up et non la pratique de son activité sur le lieu.

  • Dans un local

Une start-up peut aussi louer un local commercial pour y domicilier son siège social. Cela nécessite pourtant un investissement conséquent et des coûts fixes qu’une entreprise naissante peut ne pas supporter. En effet, bien que ce soit la solution idéale pour soigner son image auprès des tiers investisseurs et partenaires, elle a un coût. En optant pour, une start-up risque d’y allouer une grande partie de sa trésorerie, ce qui n’est pas favorable à son développement.

  • Chez un incubateur

Il est également possible pour une start-up de domicilier son siège social chez un incubateur, un espace dédié aux entreprises naissantes, propice à leur création et développement. Celui-ci dispose généralement de différents équipements et matériels et met à leur disposition divers services et accompagnements conduits par des professionnels. Les places y sont toutefois limitées et un comité évalue la start-up et décide si elle peut y domicilier son siège social ou non.

  • Dans un espace de co-working

Un espace de co-working dans lequel elle exerce son activité peut aussi servir de siège social à une start-up. Il faut toutefois que celui-ci le propose dans ses services, ce qui n’est pas toujours le cas. Son coût peut aussi s’élever si on y travaille quotidiennement. Ces espaces sont pourtant propices aux échanges avec d’autres créateurs d’entreprises et des partenariats peuvent y être conclus.

  • Dans un centre d’affaires

La domiciliation commerciale dans un centre d’affaires est un autre choix de domiciliation pour une start-up. Il s’agit de faire appel aux services de domiciliation en ligne des sociétés qui se spécialisent dans le domaine. Elles mettent à la disposition des entreprises clientes des adresses prestigieuses pour servir d’adresses de siège social ou adresses administratives. Les start-ups y reçoivent ainsi leurs courriers administratifs et à la société prestataire de se charger du traitement de ceux-ci, de leur numérisation ou scan. Des permanences téléphoniques ou d’autres services supplémentaires dans les démarches administratives et juridiques y sont aussi proposés, de quoi répondre aux besoins fonctionnels des start-ups.

Les avantages qu’offre la domiciliation en ligne aux start-ups

Parmi ces divers types de domiciliation, le dernier semble être le plus approprié pour une entreprise naissante et qui ne dispose pas encore de moyens financiers pour s’offrir des services coûteux. Non seulement, elle est accessible à moindre coût, mais elle fait aussi gagner du temps dans les formalités administratives nécessaires. En effet, une adresse de siège social est obligatoire quand on crée une start-up et il faut un justificatif pour cela. Avec la domiciliation en ligne, le contrat s’obtient en quelques minutes, car peut être signé de manière électronique.

Si vous recherchez une adresse prestigieuse dans telle ou telle ville pour domicilier votre entreprise, COMPARADOM peut vous aider.

L’Adresse de La domiciliation des start-ups